La Bretagne s'enfonce dans une crise de l'eau

-

Prévisions - 04/08/2022

Image sans légende

La sécheresse concerne toute la Bretagne. Elle s'est accentuée en juillet alors que Météo-France indique ce mois est le plus sec depuis le début des relevés pluviométriques en France. 

Une aridité qui dure 

Les mois secs en Bretagne se succèdent depuis août 2021. On a mesuré des déficits pluviométriques en automne, en hiver et au printemps sur notre région. La tension sur les sols date de mai 2022. Elle s'est stabilisé en juin grâce aux pluies orageuses de juin. Mais la tendance s'est dégradée en juillet. La pluie ne s'est jamais échappée des quelques passages nuageux qui traversaient la Bretagne. Les relevés pluviométriques sont accablants avec seulement 1 mm à Dinard (35) ou Rennes (35), 2 mm à Saint-Brieuc (22), 4 mm à Brest (29) et 5 mm à Saint-Nazaire (44). Nous sommes systématiquement entre 90 et 100% de déficit pluviométrique en juillet sur la Bretagne. L'état des sols se dégrade, le niveau des cours d'eau baisse sensiblement. Certaines rivières en amont n'ont plus d'eau et les nappes sont également touchées par la sécheresse selon les rapports récents du BRGM. Les fortes chaleurs cumulées à l'absence de précipitations provoquent une accélération des conséquences de la sécheresse. 

Il ne pleuvra pas vraiment jusqu'au moins le 20 août 

La situation météorologique n'évolue pas pour ces premiers jours du mois d'août. Une troisième vague de chaleur vient de toucher la Loire-Atlantique et l'intérieur du Morbihan avec des températures entre 33 et 37°C. Nous restons sous l'influence d'un anticyclone. Les hautes pressions vont se maintenir ces prochains jours sur les Iles Britanniques nous privant de perturbations venues de l'océan. Le soleil va briller sans contestation. Il sera accompagné d'un vent de nord-est sensible qui n'arrangera rien à la surface des sols. Les températures vont également progresser après un week-end agréable. On peut estimer que de nouveaux excès seront atteints la semaine prochaine même s'il semble encore tôt pour évoquer la possibilité d'une quatrième vague de chaleur. Une baisse de la pression atmosphérique est envisagée après le 12 août. Quelques averses pourront s'échapper de nuages un peu plus menaçants mais nous restons dans le domaine de l'anecdotique. Ensuite, un temps sec s'invite inlassablement jusqu'au moins le 20 août prochain. La sécheresse nous fait progressivement basculer dans une crise importante de l'eau. 

Écrit par Stéven Tual, publié le 4 août

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité La météo de votre samedi 1er octobre 2022
Bulletin régional. La météo de votre samedi 1er octobre 2022
30/09/2022

Samedi 1er octobre 2022 - Une dynamique maritime et un retour de la douceur - En matinée, les nuages s'évacuent par l'est...

Illustration de l'actualité La météo de votre vendredi 30 septembre 2022
Bulletin régional. La météo de votre vendredi 30 septembre 2022
29/09/2022

Vendredi 30 septembre 2022 - Le ciel se charge de nuages annonçant la pluie  - On commence ce vendredi sous la brume et la grisaille....

Illustration de l'actualité La météo de votre jeudi 29 septembre 2022
Bulletin régional. La météo de votre jeudi 29 septembre 2022
28/09/2022

Jeudi 29 septembre 2022 - Une belle entame puis ça se gâte ! - On entame ce jeudi souvent avec un ciel lumineux. Les côtes de...

Illustration de l'actualité Sur la route du week-end: la météo pour les journées du 1er et du 2 octobre
Tendance. Sur la route du week-end: la météo pour les journées du 1er et du 2 octobre
28/09/2022

Situation générale ce week-end : Samedi, un anticyclone s’étire des Açores à l’Espagne jusqu’au...

Dernier bulletin météo